Accueil*Ethnologie, sociologie*

*Ethnologie, sociologie*

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 4 résultats dans le catalogue :
*Ethnologie, sociologie*
(0.34 secondes)
page 1

Documents

Type de document: livres
livres
Afficher "La France des Belhoumi"
Auteur(s)
Stéphane Beaud (Auteur)
Editeur(s)
Ed. La Découverte
Année
2018
Résumé
Un livre de plus sur les jeunes issus de l'immigration ? Pour dénoncer les discriminations qu'ils subissent, sur fond de relégation sociale dans les quartiers difficiles ? Et conclure sur l'échec de leur intégration dans notre pays ? Non. L'ambition de Stéphane Beaud est autre. Il a choisi de décentrer le regard habituellement porté sur ce groupe social. Son enquête retrace le destin des huit enfants (cinq filles, trois garçons) d'une famille algérienne installée en France depuis 1977, dans un quartier HLM d'une petite ville de province. Le récit de leurs parcours - scolaires, professionnels, matrimoniaux, résidentiels, etc. - met au jour une trajectoire d'ascension sociale (accès aux classes moyennes). En suivant le fil de ces histoires de vie, le lecteur découvre le rôle majeur de la transmission des savoirs par l'école en milieu populaire et l'importance du diplôme. Mais aussi le poids du genre, car ce sont les deux soeurs aînées qui redistribuent les ressources accumulées au profit des cadets : informations sur l'école, ficelles qui mènent à l'emploi, accès à la culture, soutien moral (quand le frère aîné est aux prises avec la justice), capital professionnel (mobilisé pour placer un autre frère à la RATP)... Cette biographie à plusieurs voix, dont l'originalité tient à son caractère collectif et à la réflexivité singulière de chaque récit, montre différents processus d'intégration en train de se faire. Elle pointe aussi les difficultés rencontrées par les enfants Belhoumi pour conquérir une place dans le club France, en particulier depuis les attentats terroristes de janvier 2015 qui ont singulièrement compliqué la donne pour les descendants d'immigrés algériens.
Type de document: livres
livres
Afficher "La France invisible"
Voir tous les tomes de La France invisible
Auteur(s)
Stéphane Beaud (Directeur de publication)Joseph Confavreux (Directeur de publication)Jade Lindgaard (Directeur de publication)
Editeur(s)
La Découverte
Année
2008
Résumé
En France, la proportion de précaires est plus élevée dans le public que dans le privé, de plus en plus de personnes ne demandent pas les prestations sociales auxquelles elles ont droit, la plupart des SDF ont une adresse, la moitié des adolescents qui se suicident sont homosexuels, les licenciés qui retrouvent un emploi connaissent presque systématiquement une perte de revenu... La France invisible ce sont des populations qui, malgré leur nombre, sont masquées, volontairement ou non, par les chiffres, le droit, le discours politique, les représentations médiatiques, les politiques publiques, les études sociologiques ou les catégorisations dépassées qui occultent leurs conditions d'existence. Ce travail d'investigation sociale, qui s'est appuyé sur un dispositif inédit associant étroitement des journalistes et des chercheurs, propose des enquêtes, des portraits, des témoignages et des analyses permettant de mieux comprendre une société de plus en plus aveugle à elle-même.
Type de document: livres
livres
Afficher "Guide de l'enquête de terrain"
Auteur(s)
Stéphane BeaudFlorence Weber
Editeur(s)
La Découverte
Année
2003
Résumé
Ce guide s'adresse aux étudiants qui souhaitent entreprendre une enquête de terrain dans le cadre d'un mémoire (licence, maîtrise ou DEA) ou d'une thèse, dans des disciplines comme la sociologie, l'ethnologie, les sciences politiques. Il sera également très utile aux étudiants de DEUG de sociologie désireux d'approfondir leur " UV " de méthodes qualitatives et aux élèves d'écoles de journalisme
Type de document: livres
livres
Afficher "Les Gars du coin"
Auteur(s)
Nicolas Renahy (Auteur)Stéphane Beaud (Préface)Michel Pialoux (Préface)
Editeur(s)
La Découverte
Année
2010
Résumé
Quand on parle de la jeunesse aujourd'hui, on pense plus souvent aux jeunes des quartiers qu'à ceux de la campagne. Ces derniers, quand ils sont ouvriers, sont alors doublement invisibles, comme ruraux et comme ouvriers . Les sociologues eux-mêmes se sont peu intéressés à cette catégorie de population, pourtant nombreuse. Ce sont ces jeunes gars du coin que fait découvrir Nicolas Renahy dans cet ouvrage, fruit d'une enquête menée pendant dix ans dans un village de Bourgogne. Tandis que leurs pères et grands-pères avaient bénéficié de la période faste du paternalisme industriel, ces jeunes gens peinent à trouver leur place dans un contexte de plus en plus précaire. Restés au village, voués au chômage ou à une succession de petits boulots, hantés par la crainte du célibat, ils tentent de survivre socialement en se repliant sur les ressources que leur offre le seul fait d'être du coin . L'auteur nous fait pénétrer clans ce monde des gars du coin . Il retrace leurs parcours familiaux et scolaires, et s'intéresse à leurs espaces quotidiens (l'usine, le domicile, le foot, les cafés...) et à leurs expériences intimes. Il éclaire ainsi les tentatives individuelles et collectives pour maintenir une honorabilité populaire menacée et offre un portrait inédit d'une jeunesse rurale méconnue.